Fantasmes et Enfers – Hildebrand

Ernst Hildebrand

EXPOSITION

du 19 octobre au 17 décembre 2022

« Fantasmes et Enfers »

Ernst HILDEBRAND (1906-1991)

Prostitution, Mythologie,Transgenre
Peintures et dessins
Allemagne – Suède 1930 -1940 -1958

Ernst Hildebrand (1906-1991)
Le triomphe, vers 1940
Huile sur toile signée en bas à droite
Encadrée – 66 x 55 cm

 

 

Ernst Georg Hildebrand né le 30 avril 1906 à Butow, Allemagne Décédé le 20 octobre 1991 à Karlsborg, Suède.

Cette exposition présente un kaléidoscope de thèmes divers :
– La prostitution dans le Berlin des années 1935.
– Des sujets historiques gréco-romains, mythologiques et bibliques où tantôt le personnage central est un garçon et tantôt une femme avec un sexe masculin où dans ce cas-là, c‘est Hildebrand qui se représente.

Nous le dirions aujourd’hui précurseur du « transgenre ».
Ces œuvres, peintures et dessins, sont l’œuvre d’un personnage singulier, vivant en Allemagne et en Suède ; Il a fait ses études à l’Académie des Beaux-Arts à Berlin. Hildebrand exprime dans ses œuvres, ses fantasmes homosexuels, ses désirs.
Obsédé jusqu’à la déraison. Obsédé jusqu’à vivre chaque nuit, dans le secret de son atelier, une débauche fantasmatique, traçant les esquisses qui jaillissent comme des éjaculations pour un apaisement éphémère.
Hildebrand ne s’applique pas à la perfection des formes, il dessine des sexes démesurés et déformés
– La prostitution, l’éphèbe et le vieillard, l’hermaphrodite, la domination et la soumission, tout le parfait rituel de possession.
Dans l’un de ses dessins, le chiffre 175 est dessiné, article allemand qui criminalisait l’homosexualité masculine, de 1871 à 1994. Le personnage central figure au milieu des juges et dans de nombreux autres dessins où la cravache et le fouet sont toujours présents, ils interprètent la punition de son fantasme.
Œuvres énigmatiques où Hildebrand dans certains dessins est inspiré par « La Divine Comédie », il revient aux bases classiques de la peinture : les disciples, les juges, les apôtres, les martyrs.
Dans son thème sur la prostitution, ce sont les assauts galants, la séduction,
Ceci est la définition de son œuvre, qui demeure unique, dégageant une grande force.


La galerie présente dans cette exposition un ensemble exceptionnel de plus qu’une centaine d’œuvres de cet artiste :
Dessins à l’encre et au lavis, Peintures, années 1930/1940/1958

Voir d’autre œuvres d’Ernst Hildebrand : ICI