Joseph Caprio

HOMME NU

Gérard Lenne, dans son ouvrage « Erotisme et cinéma » dit : « Une des toutes premières fonctions de la photographie, puis du cinématographe, a été de donner le corps en spectacle, à l’état de nature. Or, l’image de la nudité choque la pudibonderie, l’oblige à se déclarer. D’emblée, elle est donc la pierre d’achoppement de la censure et de la liberté d’expression. »

En photo bien plus qu’en peinture, la nudité de l’homme choque et est encore bien loin d’être acceptée, malgré ce qu’on veut bien en dire. Au risque d’être taxé de provocateur, mon premier discours, au début de mon travail a été d’apporter des arguments pour faire tomber ce tabou. C’est d’ailleurs dans ce sens que Jean-François Bauret a composé, au début des années 80, un livre qui s’appelle « Portraits d’hommes nus ou inconnus », son but étant de s’opposer à la déferlante de photos de corps féminins.

C’est à ce même moment qu’une grande marque de cosmétique a lancé un produit destiné à la gente masculine. Leur accroche disait « c’est nouveau, on vient de découvrir que l’homme à une peau ». Quelques rares photographes ont alors eu le courage de prouver que l’homme avait aussi un corps.

On m’a souvent reproché de ne photographier que de beaux hommes, faire une photographie purement esthétique et plutôt superficielle. A première lecture, c’est ce qui peut effectivement transparaître. Pour ma défense, si je devais justifier mon travail, mais dois-je le justifier, je dirais que j’ai une forte angoisse du temps qui passe et un certain dégoût du monde qui font que, lorsque je suis en studio, je ne veux qu’une chose : oublier un instant la réalité et rêver. Rêver que je suis dans un monde qui ne serait que beauté, un monde où aucune marque du temps n’a de prise. Pourtant mon état d’esprit ne me quitte pas et reste en filigrane pendant mon travail. Ce serait donc une erreur de s’arrêter sur une première lecture.

Joseph Caprio.

THE NUDE MALE

Gérard Lenne wrote, in his book Erotisme et Cinéma, ‘One of the very first accomplishments of photography, and then later of cinema, was to present the human body to view in its natural state. Yet, the image of nudity may scandalise the puritan and exact a response. It is, therefore, the touchstone of censorship and of freedom of expression.’

In photographic work far more than in painting, male nudity may disturb, and so it is far from being fully accepted, despite what people say. At the risk of being labelled a provocateur, the first speech I gave, early in my career, was an attempt to defeat this taboo. It was in the same vein that Jean-François Bauret completed a work, in the early 1980s, entitled Portraits d’hommes Nus ou Inconnus, which was a bulwark against the tidal wave of photographs of the female body.

It was around the same time that a famous cosmetics brand launched products for men under the slogan ‘C’est nouveau, on vient de découvrir que l’homme à une peau’ (A new discovery: men too have skin). And a few courageous photographers were then brave enough to prove that men had a body also.

I have often been criticised for photographing only beautiful men, for creating images than are purely aesthetic and rather superficial. On first impression, that may seem to be the case. In my defence, if I had to justify my work – if justification is necessary – I would say that I am made anxious by the passing of time and that I have a certain distaste for the world and so, when I am in the studio, I seek one thing: to forget reality for a moment and to dream. To dream that I am in a world where there is only beauty, a world where time takes no toll. Yet my mind, my soul, is ever present and casts its shadow as I work. It would therefore be a mistake to stop at first impressions.

Joseph CAPRIO

 

 

 

La sélection présentée ici n’est pas exhaustive. La galerie propose un choix important de photos de Joseph Caprio et régulièrement des nouveautés.
De même, certaines photos présentées ici peuvent ne  plus  être disponibles à la vente, donc n’hésitez pas à nous interroger.

Our selection is not exhaustive. The gallery offers an important choice of photographs of Joseph Caprio and other novelties regularly.
Some photographs presented here may no longer be available for sale, so do not hesitate to ask us.

 

emailUne de ces œuvres vous intéresse ?   One of these works interests you ?
Vous souhaitez avoir un tarif ?   You wish to have a price ?
Vous souhaitez voir d’autres œuvres de cet auteur ?   You wish to see other works by this author ?
Vous souhaitez venir à la galerie ?   You want to come to the gallery ?

 

à voir également :

Autre page de notre site :