Czanara

Photos / Photographs

Dessins / Drawings

Biographie

Czanara (Raymond Carrance)
(1921-1998)

Un talent sans concession et sans faiblesse, une technique minutieuse, rigoureuse, dessin de netteté, d’une texture aigüe et virile. Czanara sait exiger suffisamment de lui-même pour que, sous son crayon, naissent des œuvres dignes des adolescents de Léonard et des athlètes de Géricault. L’érotisme, chez lui, ne dégénère pas en polissonnerie, mais il n’est pas douteux qu’à la vue de telle courbe de hanche, de telle bouche sensuelle, de tel sexe deviné ou offert, il a ressenti une émotion que son crayon excelle à nous faire partager – et sans qu’aucun détail nous en soit celé. (Marc Daniel, Czanara, 50 dessins,1969)
Il est illustrateur d’éditions prestigieuses (Lorenzacio, Poil de carotte, Ruy Blas, La Ville dont le Prince est un enfant, Le Chant du monde, etc…)
Dans les années 1950, il crée des costumes et des décors pour le Grenier de Toulouse et d’autres troupes de théâtre, des publicités pour la bouteille de Perrier, sous les traits de :
– « la Sartrienne, L’illusionniste « pschitt..et voilà…, Le philosophe « elle pschitt-e, donc je suis « , etc.
Rien ne définit mieux Czanara que ses portraits et ses esquisses où se révèle « sa façon d’aborder un visage, de l’analyser, de le comprendre jusque dans ses lignes les plus discrètes » (André Gauthiez dans le magazine IN, 1973).
Ses œuvres sont fort appréciées et recherchées des grands amateurs.
La galerie propose un grand choix de ses dessins en permanence, sur demande.

Biography

Czanara (Raymond Carrance)
(1921-1998)

A photographer and illustrator who made no concessions and revealed no weaknesses. Czanara’s technique is studied, rigorous; his drawings are clean, sharp textured, virile. Czanara was exacting enough to ensure that his pencil brought to life images that can stand alongside Leonardo’s adolescents or Géricault’s athletes. His vision of Eros was not bawdy, but there can be little doubt that when he studied the line of a boy’s hips or sensual lips, when he saw a man’s penis, veiled or paraded, he felt real emotion, an emotion that he excelled at conveying to us through his drawing. Nor did he shy from precious detail (Marc Daniel, Czanara, 50 dessins, 1969)
Carrance illustrated a number of prestigious editions (Alfred de Musset’s Lorenzaccio, Jules Renard’s Poil de carotte (Carrot Head), Victor Hugo’s Ruy Blas, Henry de Montherland’s La Ville dont le Prince est un enfant (The City whose Prince is a Child), Jean Giono’s Le Chant du monde (The Song of the World)).
In the 1950s he designed costumes and sets for the Grenier de Toulouse and other theatrical troupes and he created advertising work for Perrier.
Nothing better defines Czanara than his portraits and sketches, which reveal his ‘manner of approaching a face, of analysing it, of understanding its most hidden traits’ (André Gauthiez for IN magazine, 1973).
Czanara’s works are highly regarded and sought after by serious collectors.
A large selection of Czanara’s drawings is permanently available at the gallery on request.

La sélection présentée ici n’est pas exhaustive. La galerie propose un choix important de dessins et photos de Czanara et régulièrement des nouveautés.
De même, certains dessins et photos présentés ici peuvent ne  plus  être disponibles à la vente, donc n’hésitez pas à nous interroger.

Our selection is not exhaustive. The gallery offers an important choice of drawings and photographs of Czanara and other novelties regularly.
Some drawings and photographs presented here may no longer be available for sale, so do not hesitate to ask us.

 

emailUne de ces œuvres vous intéresse ?   One of these works interests you ?
Vous souhaitez avoir un tarif ?   You wish to have a price ?
Vous souhaitez voir d’autres œuvres de cet auteur ?   You wish to see other works by this author ?
Vous souhaitez venir à la galerie ?   You want to come to the gallery ?

à voir également :

Autres pages de notre site :